L'histoire du parfum


Le parfum a toujours été considéré comme un moyen de séduction, voire de péché. Il y a 5000 ans, les Égyptiens anciens imploraient déjà la clémence de leurs dieux en utilisant des substances aux odeurs agréables – de manière comparable aux bâtonnets d’encens que l’on fait brûler. « Per fumum » signifie approximativement « à travers la fumée ». Les pharaons employaient des huiles et des baumes aux senteurs aromatisées. Ces senteurs connurent une vogue croissante, également auprès des souverains et des nobles qui finirent par commander les tout premiers parfums. À l’époque, les principaux ingrédients étaient la myrrhe et la coriandre. Un vent contraire apparut cependant avec la montée du christianisme. Ces fragrances sur le corps humain furent soudain perçues comme frivoles et impudiques, poussant ainsi au péché. Au 10e siècle, le savant Avicenne parvint à distiller la première eau de rose. Ce furent ensuite les Croisés qui répandirent cet élixir, dont on se rendit compte des effets positifs sur les personnes. À l’arrivée de la peste, les parfums acquirent une importance grandissante car on croyait la contagion possible dans les établissements de bains publics. Il fallait donc couvrir les mauvaises odeurs corporelles par du parfum.

Mais bien plus tard également, dans les grandes villes comme Paris, de telles senteurs visaient à détourner l’attention de la puanteur – à une époque où l’on vidait les pots de nuit dans les ruelles... Ce n’est qu’au 18e siècle que tout ceci changea. Pour finir, les gens commencèrent à se vaporiser du parfum sur le corps. En l’an 1792, la célèbre « Eau de Cologne – 4711 » est créée et commercialisée en Allemagne. Vers 1900, une nouvelle étape décisive est franchie : François Coty mélange pour la première fois des substances naturelles et synthétiques, et le tout premier flacon est également développé par l’artiste verrier Lalique. Aujourd’hui, les parfums sont créés de A à Z. Pour apprendre les secrets de la fabrication de parfums, il faut se rendre à Grasse sur la Côte d'Azur.

La plupart des parfums misent sur les notes de tête, de cœur et de fond. Ces niveaux distincts sont perçus à différents moments, la note de tête étant perçue en premier. La note de cœur est ensuite très présente et donne au parfum son caractère. La note de fond constitue la toile de base et possède souvent des nuances animales ou boisées.

 

Découvrez notre collection de parfums Musk Collection. L’enthousiasme pur vous attend.

 

 

Die meisten Parfums setzen auf Kopf-, Herz- und Basisnote. Diese verschiedenen Ebenen werden zu unterschiedlichen Zeitpunkten wahrgenommen. Die Kopfnote nimmt man zuerst wahr. Die Herznote ist danach sehr präsent und wird als Charakter des Parfums bezeichnet. Als Fundament gilt die Basisnote, welche oft tierische oder holzige Nuancen aufweist.

Entdecken Sie unsere Parfum-Kollektion Musk Collection. Sie werden begeistert sein.